fbpx
(514) 554-5528 (514) 402-4278

Les toutes dernières statistiques de l’efficacité des visières

7 janvier 2021

Nous sommes toujours en pleine pandémie de Covid-19 et porter une protection adéquate doit être au cœur des préoccupations de toutes et tous. Il est commun de voir les gens porter le masque de tissus et il est de plus en plus commun de voir également des gens porter la visière de protection. Cet écran facial apporte un confort indéniable, le porteur ressent moins de chaleur et les porteurs de lunettes n’ont plus le problème commun de buée dans les verres. Est-ce que la visière est vraiment efficace pour protéger des virus? Dans les faits, quelles sont les dernières statistiques sur l’efficacité des visières de protection?

La visière en complément du masque

D’emblée il faut dire que contre la Covid-19, la visière doit être portée en complément du masque. Les données épidémiologiques actuelles démontrent que la transmission du virus se fait principalement lors de contacts avec les gouttelettes des sécrétions respiratoires en provenance d’une personne porteuse de la maladie. En matière de protection, la visière arrête bel et bien la projection des gouttelettes qui serait émises par le porteur ou encore, celles provenant de la personne avec qui, elle entre en interaction.

Cependant, les particules plus petites (moins de 5 micromètres) peuvent demeurer plus longtemps dans l’air et circulent donc plus aisément autour de l’écran facial et donc peuvent être inhalées. Il est cependant démontré que la visière est très utile pour protéger les muqueuses des yeux qui sont aussi une porte d’entrée pour les microbes et virus, en bloquant les projections qui viennent de l’avant. Un autre avantage de la visière c’est qu’elle peut être retirée en minimisant les contacts des mains avec le visage ce qui est aussi un vecteur important de transmission.

Certaines études supposent que les visières permettent tout de même de réduire l’exposition virale du porteur de plus de 95% lorsque celui-ci se trouve à 45 cm et moins de quelqu’un qui tousse. La visière est cependant moins efficace, tel que spécifié plus haut, contre les très petites gouttelettes ou les projections provenant des côtés.

Le bon usage de la visière

Donc, en duo avec le masque, la visière permet une protection plus complète que l’utilisation seule du masque qui ne protège pas les yeux. Il faut cependant suivre quelques règles pour l’utiliser, la nettoyer et l’entreposer adéquatement. En effet, la visière peut être utilisée plusieurs fois si elle est nettoyée avec un savon doux après chaque usage, c’est-à-dire en s’attardant aux deux faces de la visière et à ses lanières.

Il faut également s’assurer qu’elle est entreposée à l’abri de la chaleur et des températures trop froides. Veillez également à inspecter la visière minutieusement à la fin de chaque journée afin de pouvoir rapidement détecter les anomalies ou les fissures qu’elle pourrait présenter. En effet, une visière qui présenterait ce type de bris ne serait plus efficace pour protéger son porteur contre les projections de gouttelettes porteuses d’éléments pathogènes.

Et vous, est-ce que vous portez le duo visière et masque pour vous protéger en ces temps difficiles de pandémie?

 

Avertissement :

Utiliser uniquement comme écran facial servant de barrière pour prévenir l’exposition à des projections de fluides corporels. La visière n’offre pas de protection contre des projections de liquides en grande quantité, ni contre l’inhalation d’aérosols, elle n’est pas résistante aux chocs et ne doit pas être utilisée comme protection des yeux, ni comme protection contre les matières inflammables.

Cette visière respecte toutes les contraintes exigées par Santé Canada en matière d’Équipement de Protection Individuelle, mais ne peut pas garantir l’utilisateur de contracter une maladie.